Offres de formation

FORMATION EN INFIRMIER DIPLÔMÉ D'ÉTAT

___________________

  1. BUT ET OBJECTIFS DU PROGRAMME

Les conditions de formation tendent à outiller de façon convenable l’infirmier, lui permettant de faire face aux exigences de sa profession.

Le présent programme d‘études ambitionne de former un infirmier compétent, responsable et capable d’adaptation, pour contribuer efficacement au bien être sanitaire et social des individus personnes et des communautés du pays, par des soins curatifs, préventifs, ré adaptatifs et promotionnels.

Il s’agit d’un infirmier capable de :

  1. Satisfaire les besoins de soins de santé d’un individu, d’un groupe dans le domaine promotionnel, préventifs, curatif, de réadaptation, de réhabilitation, et en tenant compte de leurs dimensions bio-psycho-socio-culturo-spirituelles et de leur personnalité ;
  2. Adopter une démarche rationnelle en soins infirmiers basée sur un modèle conceptuel de la profession tant en milieu hospitalier que communautaire ;
  3. Contribuer efficacement à la réalisation des orientations de la politique de santé du pays ;
  4. Former les ressources humaines qui sont sous sa responsabilité ;
  5. Gérer les ressources mis à sa disposition ;
  6. Collaborer avec les membres de l’équipe de santé et des autres secteurs de développement ;
  7. Développer un esprit de recherche pour son propre développement et celui de la profession infirmière.

 


  1. RESULTATS ATTENDUS

Le programme d’études du présent curriculum vise à produire des infirmiers habilités à intervenir auprès  des personnes de tous les âges, des familles et des communautés, en vue de promouvoir, de maintenir et d’améliorer la santé ainsi que le bien-être et la qualité de la vie.  Ils exercent leur profession à tous les niveaux de la pyramide sanitaire, en zone urbaine, semi-urbaine ou rurale. Ils peuvent travailler également en cabinet privé, pour des entreprises ou des sociétés d’état.

Le programme d’études des infirmiers vise à :

  • rendre l’infirmier efficace dans l’exercice de sa profession soit de répondre aux exigences du marché du travail;
  • le rendre capable de réaliser adéquatement les tâches et les activités de travail qui lui sont dévolues;
  • favoriser l’intégration de l’infirmier à la vie professionnelle par une connaissance du marché du travail, des exigences et des conditions d’exercice de la profession choisie.

L’acquisition de bases fondamentales en sciences humaines et sociales, en sciences biologiques et éthiques liées à sa profession lui permettront de comprendre et d’intégrer les capacités de respect et la compassion envers ses patients.

Sur ces capacités fondamentales seront édifiées selon une progression hiérarchique les  compétences spécifiques à sa profession

 


  1. REFERENTIEL DE LA PROFESSION

Intitulé : Infirmier d’Etat

L’infirmier d’Etat, est une personne qui ayant suivi un enseignement et une formation professionnelle, étendus et approfondis nécessaires, officiellement reconnus est apte et habilité à assurer dans son pays les soins infirmiers les plus complexes, d’organiser et d'évaluer les soins infirmiers, dans les établissements hospitaliers et autres établissements au service de la collectivité dans des domaines liés à la santé.

Les étudiants admis à suivre le programme d'enseignement et de formation à ce niveau devraient autant que possible avoir atteint le niveau d'instruction générale requis pour entreprendre des études universitaires.

Finalité de l’emploi

Les soins infirmiers sont un service d’aide qui vise la restauration, le maintien, la promotion de la santé et à prévenir la maladie, chez l’individu, la famille et la communauté avec leur pleine participation.

L’infirmier assure à l’individu, la famille et la communauté, des soins curatifs, préventifs, promotionnels et réadaptatifs en tenant compte des besoins biologiques, psychologiques socioculturels et spirituels.

Taches essentielles de la profession

  1. Appliquer les règles qui régissent la profession infirmière ;
  2. Evaluer la condition de santé d’une personne en se référant au fonctionnement normal du corps humain et aux pathologies ;
  3. Administrer des soins infirmiers qui respectent les règles de qualité, confort, innocuité et efficacité ;
  4. Appliquer des méthodes et techniques de soins infirmiers ;
  5. Prendre en charge les soins infirmiers relatifs aux pathologies ;
  6. Dispenser des soins préventifs et promotionnels au niveau de la personne et dans la communauté ;
  7. Administrer des médicaments et  surveiller leurs effets ;
  8. Gérer les ressources mises à sa disposition dans les services de santé.

Situation professionnelle

  • Infirmier soignant dans une unité de soins
  • Responsable de Centre de Santé ;
  • Surveillant d’unité de soins ;
  • Chef de zone de responsabilité ;
  • Responsable du PEV de District ;
  • Encadreur des stagiaires

Autonomie et responsabilité

  • Il n’accomplit que les actes qui relèvent de sa compétence ;
  • Il agit dans le cadre légal, médical et institutionnel.

Relations hiérarchiques

  • Il respecte et fait respecter la hiérarchie. 

Système relationnel

  •  collabore avec les collègues, la communauté et promeut le partenariat multisectoriel.

Conditions d’accès statuaires à la profession

  • recrutement par la fonction publique ou dans le secteur privé;
  • inscription au tableau de l’Ordre Nationale des Techniciens de la Santé (ONTS)

 


 

FORMATION EN INFIRMIER DIPLÔMÉ D'ÉTAT

___________________

  1. BUT ET OBJECTIFS DU PROGRAMME

BUT

Développer chez la future sage-femme des compétences requises pour prendre en charge la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant, de la famille et de la communauté.

OBJECTIFS GENERAUX

La formation reçue par l’élève sage- femme devra la rendre capable, dans le respect des sensibilités  culturelles, de :

  1. Prodiguer des soins, adaptés sur le plan culturel et appropriés aux femmes enceintes, aux nouveau-nés et à leur  famille ;
  2. Fournir une éducation et des services de santé qui prennent en compte les spécificités culturelles pour toute la collectivité afin de promouvoir une vie de famille saine, les grossesses désirées et une éducation positive des enfants ;
  3. Fournir des soins prénatals pour une santé optimale de la femme pendant sa grossesse en  détectant et traitant suffisamment tôt certaines complications ou référer la femme vers une personne compétente ;
  4. Prodiguer des soins culturellement acceptables pendant le travail, réaliser un accouchement sans risque dans les conditions hygiéniques et faire  face à des situations d'urgence particulières pour maximiser la santé des femmes et de leurs nouveau-nés ;
  5. Prodiguer aux femmes des soins post-nataux complets,  respectueux des sensibilités culturelles ;
  6. Prodiguer des soins complets pour les nourrissons bien portants de la naissance à deux mois ;
  7. Fournir une gamme de services de santé liés aux avortements individualisés conformément aux lois et réglementations en vigueur et en accord avec les protocoles nationaux
  8. Assurer  constamment la qualité de ses prestations dans le cadre d’un service de santé ;
  9. Développer un esprit de collaboration et de performance professionnelle.

 


  1. RESULTATS ATTENDUS

 

Le programme d’études du présent curricula vise à terme de produire une Sage- Femme/Maïeuticien compétent(e), responsable et capable d’adaptation pour assurer le bienêtre de la femme, de l’enfant, de la famille et la collectivité, par  des soins curatifs, préventifs et promotionnelles.

L’acquisition bases fondamentales en sciences humaines et sociales, en sciences biologiques et éthiques liées à sa profession lui permettront de comprendre et d’intégrer les capacités de respect et la compassion envers ses patients.

Sur ces capacités fondamentales seront édifiées selon une progression hiérarchique les  compétences spécifiques à sa profession :

  • Prise en charge de la santé de la femme avant la grossesse, pendant la grossesse, durant le travail, et l’accouchement, au cours du post partum immédiat, en post natal précoce et tardif en vue de garantir la sécurité de la mère et du nouveau-né ;
  • Prise en charge de l’enfant de la naissance jusqu’à l’âge de 02ans ;
  • Gestion des urgences obstétricales et neo-natals. à la période de naissance et après la période de naissance chez le nouveau-né.

 

  1. REFERENTIEL DE LA PROFESSION

Finalité de l’emploi : soutenir et améliorer la santé, le bien être de la population par le biais de la promotion de la santé de la reproduction.

Définition : c’est une personne qui a suivi un programme de formation reconnu dans son pays, a suivi avec succès les études afférentes et acquis les qualifications nécessaires pour être reconnue en tant que Sage –Femme/Maïeuticien.

Mission : accompagner la femme enceinte tout au long de la grossesse,  d’établir le diagnostic jusqu‘à l’accouchement.

Les compétences clés :

  • Appliquer les règles qui régissent sa profession ;
  • Prodiguer des soins de haute qualité, adaptés sur le plan culturel et appropriés aux femmes enceintes, aux nouveau-nés et à leur famille ;
  • Promouvoir une vie de famille saine, les grossesses désirées et une éducation positive des enfants ;
  • Détecter et traiter suffisamment tôt certaines complications ou orienter la femme vers une personne compétente ;
  • Réaliser un accouchement sans risque dans les conditions hygiéniques et faire face à des situations d'urgence particulières pour maximiser la santé des femmes et de leurs nouveau-nés ;
  • Prodiguer aux femmes des soins postnataux complets, de haute qualité et respectueux des sensibilités culturelles ;
  • Prodiguer des soins complets et de haute qualité pour les nourrissons bien portants de la naissance à deux mois ;
  • Fournir une gamme de services de santé liés aux avortements individualisés conformément aux lois et réglementations en vigueur et en accord avec les protocoles nationaux.
  • Gérer des ressources mises à sa disposition dans les services de santé.

Situation professionnelle : la Sage- Femme travaille dans les différents établissements de la pyramide sanitaire du pays :

  • hôpital de référence ;
  • hôpital régional ;
  • hôpital de district.

Les directions ou les services de rattachement :

    • direction de la SR et de la vaccination ;                         
    • direction de la formation ;
    • district sanitaire.

Autonomie et responsabilité : la Sage- Femme jouit de son droit d’autonomie  et de responsabilité dans :

    • la surveillance de la grossesse accompagnée de la psychoprophylaxie ;
    • les accouchements normaux et les soins du nouveau- né ;
    • le dépistage des facteurs de risque pendant la consultation prénatale recentrée ;
    • la surveillance du travail avec le partogramme ;
    • l’Information l’Education et la Communication /CCC ;
    • la prise en charge du nouveau-né ;
    • la surveillance du post-partum et post-abortum ;
    • la gestion des ressources ;       
    • la recherche/formation.

Relations hiérarchiques :

  • Elle respecte et fait respecter la hiérarchie. 

Système relationnel :

  •  Collabore avec les collègues, la communauté et promeut le partenariat multisectoriel.

Conditions d’accès statuaires à la profession :

  • Recrutement par la fonction publique ou dans le secteur privé;
  • Inscription au tableau de l’Ordre Nationale des Techniciens de la Santé (ONTS)

 


FORMATION EN AGENT TECHNIQUE DE SANTÉ

__________________________________

BUT ET OBJECTIFS DU PROGRAMME

Développer chez le futur ATS/ Accoucheuse des compétences requises pour prendre en charge la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant, de la famille et de la communauté.


OBJECTIFS GENERAUX

    La formation reçue par les élèves ATS/ Accoucheuses devra les rendre capables, dans le respect des sensibilités  culturelles, de :

  1. Prodiguer des soins, adaptés sur le plan culturel et appropriés aux femmes enceintes, aux nouveau-nés et à leurs familles.
  2. Fournir une éducation et des services de santé qui prennent en compte les spécificités culturelles pour toute la collectivité afin de promouvoir une vie de famille saine, les grossesses désirées et une éducation positive des enfants.
  3. Fournir des soins prénatals pour une santé optimale de la femme pendant sa grossesse en  détectant et traitant suffisamment tôt certaines complications ou référer la femme vers une personne compétente.
  4. Prodiguer des soins culturellement acceptables pendant le travail, réaliser un accouchement sans risque dans les conditions hygiéniques et faire  face à des situations d'urgence particulières pour maximiser la santé des femmes et de leurs nouveau-nés.
  5. Prodiguer aux femmes des soins postnataux complets,  respectueux des sensibilités culturelles.
  6. Prodiguer des soins complets pour les nourrissons bien portants de la naissance à deux mois.
  7. Fournir une gamme de services de santé liés aux avortements individualisés conformément aux lois et réglementations en vigueur et en accord avec les protocoles nationaux
  8. Assurer  constamment la qualité de ses prestations dans le cadre d’un service de santé.
  9. Développer un esprit de collaboration et de performance professionnelle.

 

  1. RESULTATS ATTENDUS

Le programme d’études du présent curricula vise à terme de produire une ATS/Accoucheuse compétent(e), responsable et capable d’adaptation pour assurer le bienêtre de la femme, de l’enfant, de la famille et la collectivité, par  des soins curatifs, préventifs et promotionnelles.

L’acquisition des bases fondamentales en sciences humaines et sociales, en sciences fondamentales et éthiques liées à sa profession lui permettront de comprendre et d’intégrer les capacités de respect et la compassion envers ses patients.

Sur ces capacités fondamentales seront édifiées selon une progression hiérarchique les  compétences spécifiques à sa profession :

  • Prise en charge de la santé de la femme avant et pendant la grossesse, durant le travail  et l’accouchement, au cours du post partum immédiat, et en post natal précoce et tardif en vue de garantir la sécurité de la mère et du nouveau- né;
  • Prise en charge de l’enfant de la naissance jusqu’à l’âge de 02 ans ;
  • Gestion des soins obstétricaux  et néo-natals à la période de naissance et après la naissance du nouveau-né        

 

  1. REFERENTIEL DE LA PROFESSION

Finalité de l’emploi : soutenir et améliorer la santé, le bien être de la population par le biais de la promotion de la santé de la reproduction.

C’est une personne qui a suivi un programme de formation reconnu dans son pays, a suivi avec succès les études afférentes et acquis les qualifications nécessaires pour être reconnue en tant que ATS/accoucheuse

Mission : accompagner la femme enceinte tout au long de la grossesse et d’établir le diagnostic jusqu‘à l’Accouchement.

Situation professionnelle : l’ATS/Accoucheuse travaille dans les différents établissements de la pyramide sanitaire du pays :

  • hôpital régional ;
  • hôpital de district ;
  • Centre de santé périphérique.

Les directions ou les services de rattachement :

  • district sanitaire.

Autonomie et responsabilité : l’ATS/Accoucheuse jouit de son droit d’autonomie  et de responsabilité dans :

  • la surveillance de la grossesse accompagnée de la psychoprophylaxie ;
  •  les accouchements normaux et les soins du nouveau- né ;
  • le dépistage des facteurs de risque pendant la consultation prénatale recentrée ;
  • la surveillance du travail avec le partographe ;
  • l’Information l’Education et la Communication /CCC ;
  • la prise en charge du nouveau-né normal ;                                                
  • la surveillance du post-partum et post-abortum non compliqués ;
  • la gestion des ressources ;
  • l’encadrement des stagiaires ;